Natural Hair

Mon parcours capillaire

Bonjour-né, ❤

Aujourd’hui je vais vous parler de mon parcours capillaire. C’est à dire l’évolution de mes cheveux jusqu’à maintenant. Étape indispensable pour comprendre mes choix actuels..

1800235_1405366849714046_119410495_n

2009/2013

Enfant j’avais les cheveux plutôt crépus ( du type 4b pour les connaisseuses ) et volumineux, en bonne santé aussi.

Depuis petite ma mère me coiffe, personne d’autre, pas de coiffeur.. Je me rappelle des longues minutes voir d’heures lorsque ma mère me coiffer, je pleurais même d’impatience. ( je le suis toujours ) Quelque fois je finissais par m’endormir carrément!

1689315_1405366776380720_884280134_n

image google

J’avais le droit aux 3,4,6,8 petites couettes avec élastiques de couleurs ou élastiques avec boules!! ahah Ma mère me faisait aussi des rajouts, bien faite pas trop serré.. J’aimais bien je pouvais faire ma star et tout en mode Brandy et Janet Jackson ( star de l’époque, vive les années 90 ).

Quand ma sœur avait 8/10 ans ma mère lui défrisait les cheveux. Et en bonne petite sœur je voulais faire pareil qu’elle. Alors quelques fois ma mère m’accordait son reste de défrisant.

 » C’est comme ça que j’ai rencontré la dame de feu!  » ( clin d’œil à ma sœur et mes frères )

En Primaire, j’ai continué les défrisages pour enfant, les rajouts et les petites couettes. Mes cheveux poussaient, ils dépassaient mes épaules.

à gauche mes cheveux naturel, à droite des rajouts. C'était en 2005, j'étais en CM2

à gauche mes cheveux naturel, à droite des rajouts.
C’était en 2005, j’étais en CM2

En CM2 j’ai commencé à me coiffer davantage toute seule et pendant les grandes vacances en 2006 je suis partie avec ma famille au Cap-vert. ( Pays de naissance de ma mère ) Coiffeur blédard à gogo pour 10€, shampoing + brushing. J’ai voulu tenter un défrisage chez le coiffeur (jusqu’à là toujours réalisé par ma mère) et tester la frange. Se fut une catastrophe ma « frange » mesurait genre 5 cm, elle partait en l’air en mode Tintin. Et en ce qui concerne le défrisage, un de plus qui abîmait mon cuire chevelu, envahit par des croûtes Mes cheveux qui commençaient à changer de texture.

Au collège, j’ai continué les défrisages et j’y ai ajouté les lissages. Cocktail explosif: J’ai perdu de la longueur à cause de mes pointes pire que abîmés qui tombaient au fur et à mesure. Mais au lycée, alors là le désastre lissage excessif.

12720_1405624946354903_41613942_n

à gauche: cheveux défrisés et à droite: rajouts piquet/

lâché ( période gueule ravagé )

Ça là que j’ai vraiment pris conscience de ma perte de cheveux et par conséquent de la longueur que j’avais perdu. En fin seconde j’ai naturellement décider d’arrêter de me défriser les cheveux.

Pendant toute la 1 ère  j’ai fais beaucoup de rajouts du type ( Piqué lâché mais tressé jusqu’à un peu plus de mes pointes ) j’ai même testé le tissage. je voulais manipuler mes cheveux le moins possible et honnêtement je ne savais pas quoi en faire. J’ai commencé à rechercher sur le net, YouTube, blog, Facebook des conseils capillaire pour apprendre à m’occuper correctement de mes cheveux que je voulais conserver à leur état naturel. J’avais arrêter les défrisants et grâce aux coiffures protectrice* j’avais beaucoup de repousse.

juillet 2011

juillet 2011

C’est là que j’ai commencé ma transition*. Je n’ai pas voulu faire de big chop* et tout coupé je m’en sentais pas capable.

En terminale j’ai continué ma transition.. . Été 2012 après 1 an de transition, j’ai pu constaté ma vraie nature de cheveux: 3c/4a* j’ étais trop heureuse d’avoir des petites boucles et des ondulations j’aurais jamais cru que j’avais les cheveux de ce type.. Et puis si je voulais avoir les cheveux lisse je me lisais les cheveux de temps à autre et puis c’est tout.

424684_3092141594671_1229041617_n

Bac en poche, j’ai pu constater que je n’avais plus de traces de défrisant ( après donc deux ans de transition ) J’ai vraiment commencé à m’intéresser de plus près à mes cheveux à leur donner plus de soins ( masques, bain huile maison) et à essayer différentes coiffures et cela jusqu’à maintenant.

Mai 2013 _ Début janvier 2014

Mai 2013 _ Début janvier 2014

Lexique:

  • Défrisant/défrisage: un mélange chimique à base de soude qui va détruire la pellicule protectrice du cheveu et modifier sa nature pour les raidir. Ils existent plusieurs type de défrisant, le lissage brésilien en fait partie. Pour en savoir plus cliquez  ici.
  • 3c/4c: écriture permettant de décrire un type de cheveux (Je reviendrai dessus plus tard )
  • Transition: Période impliquant l’arrêt de tout type de défrisages laissant les repousses tel qu’elle sont pour avoir les cheveux complètement naturel
  • Big chop: Couper la partie de ses cheveux abîmés, défrisés. Pour repartir sur une bonne base avec des cheveux naturel avec pour but de les garder en bonne santé

Pour en savoir plus sur le Big Shop/Transition cliquez  ici

  • Coiffures protectrices: coiffure à court ou long terme permettant de protéger ses pointes ou tout ses cheveux des agressions extérieurs ( condition temporelle ) ou pour reposer ses cheveux en ne les manipulant pas pendant un certain temps.
  • Tissage: coiffure réalisée à l’aide d’ajouts de mèches de cheveux naturel ou synthétique que l’on tisse sur ses vraies cheveux préalablement tressé sur son crâne (tresses africaines )
  • Rajouts: pleins de tresses réalisées à l’aide d’ajouts de cheveux synthétique. ( il existe plusieurs types, couleurs et taille de rajouts )

 

Voilà tout mon parcours capillaire jusqu’à aujourd’hui. Je pense que pleins de filles sont ou étaient dans mon cas. J’ai arrêté les défrisants parce que ça détruisaient mes cheveux plus qu’autre chose.. ( croûte, brûlure, cheveux fragilisés..) J’en faisais pas énormément non plus 2 ou 3 dans l’année mais voilà.. Après je connais des personnes aux cheveux défrisés long et soyeux. Il est vrai que je ne faisais pas de soin donc ça joué un grand rôle aussi..

Mais je pense que la composition d’un défrisant parle d’elle même, ça reste néfaste.. Mais après chacun fais ce qu’il veut hein!

Je pense surtout que dans la vie, il faut arrêter de vouloir ressembler à telle ou faciliter les choses et apprendre à s’aimer soi-même tel que l’on est. Peu importe ceux que les gens pense.

FUCK

De toute façon si l’on est bien dans sa peau, les autres le remarqueront et ça posera de problème à personne.. Si il y a des rageux ( il y en aura toujours) bah écoutez FUCK et puis c’est tout! Lol

1781677_612830408765889_1346965792_n

J’ai décidé de faire ce blog pour pouvoir partager l’expérience et le savoir que j’ai pu acquérir au fil des années avec mes cheveux. J’espère pouvoir aider quelques personnes, voilà mon but.

J’espère que cette article vous a plu, désolé mais ça m’a pris du temps à reconstituer mon passée. Et j’ai également un petit soucis d’ordinateur.. :(( En tout cas si vous avez des questions, je vous icoute!

Pensez à laisser des commentaires et visiter mon Instagram!

À très bientôt!

Xoxo, kisses

Publicités

10 réflexions sur “Mon parcours capillaire

  1. Je dois dire que ton blog est tout simplement super ! Ça fait du bien de voir une fille de mon âge qui elle aussi a eu des difficultés à assumer et à prendre soins de ses cheveux. Moi aussi j’ai pris une grande décision, celle de vraiment m’assumer, je vais vraiment m’inspirer de toi talkprescillista ! Bon, moi je n’ai jamais fait de défrisage, seulement deux extensos dans ma vie (défrisage très très léger dont les effets durent 3 à 4 mois, mais cela n’empêche que ça change quand même ta nature de cheveux), et la catastrophe de la frange.. je connais ! En tout cas keep it up, continue ton blog, franchement. Puis vu que moi je te connais personnellement :p je vois comme tu as incroyablement progressé, reste comme tu es. Love ❤

    J'aime

    • Ça me touche Dicky! ❤ Mmmddr c’est vrai que tu as connu toute ses phases.. C’est sûre que c’est difficile d’assumer sa chevelure parce qu’il faut du temps, de la patience et surtout des bonnes connaissances sur l’entretient des cheveux. Ce que je n’avais pas auparavant.. Lol
      Merci pour ton commentaire!! ❤ 😀

      J'aime

  2. Tout simplement super! Franchement j’adore, en plus tu as bien détaillé et tout, on vois vraiment la progression de tes cheveux, c’est vraiment genial! Moi aussi j’ai connu la galère des crouttes de défrisage, c’est vraiment pas evident! En tout cas continue, c’est vraiment steack tout sa 😉 *Kiss*

    J'aime

  3. Ouais c’est aussi grâce au fait que j’avais arrêté avant toi et que mes cheveux commencé à être plus long que toi alors que t’avais toujours eu les cheveux plus que moi! Compétition lol ❤

    J'aime

    • C’est pas grâce à toi. lool Tu as arrêté 4 ans avant moi. J’ai arrêté parce que mes cheveux étaient ravagés mais c’est sûre que le fait que tu avais tes cheveux aux naturel m’a concerté dans le fait que je pouvais les avoir aussi! ❤

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s